Appelez un membre de l'équipe au (800) 916.3991 et économisez 50 $ sur le SoClean 2 Acheter maintenant

6 conseils pour bien dormir par la population la plus saine au monde

Nous avons beaucoup à apprendre en observant les habitudes des gens qui vivent dans les « zones bleues », à savoir les régions dispersées à travers le monde où la longévité et la santé des habitants sont très nettement au-dessus de la moyenne. Le terme a été inventé par le journaliste Dan Buettner, qui a identifié cinq régions différentes à bien des égards, mais où l’on recense des femmes et des hommes nonagénaires, voire centenaires, menant des vies actives: l’île d’Okinawa au Japon; la Sardaigne en Italie; la péninsule de Nicoya au Costa Rica; l’île d’Ikaria en Grèce; et la communauté adventiste du septième jour à Loma Linda en Californie.

Qu’ont donc en commun ces foyers de longévité? Entre autres choses, les cultures sont éloignées du monde moderne trépidant. Les gens ont intégré une activité physique modérée et régulière dans leur quotidien, leur alimentation est équilibrée, ils entretiennent des liens sociaux étroits, et ils donnent un sens et un but à leur vie.

Les adeptes modernes des zones bleues essaient de vivre mieux en reproduisant et en élargissant ces bonnes habitudes, avec des programmes qui promettent moins de stress, plus d’énergie et un meilleur sommeil. Le sommeil est un élément d’une importance vitale: des études démontrent que la longévité est étroitement liée à un repos sain et réparateur. Si comme objectif de longévité vous souhaitez mieux dormir, envisagez la sagesse des zones bleues initiales et leurs émules modernes:

1. Trouvez un moyen de vous débarrasser du stress.

L’habitant type des zones bleues est un centenaire qui cultive un potager biologique et se promène longuement à travers le village ensoleillé, prodiguant le bon sens. Votre vie diffère sûrement quelque peu, avec un emploi et une famille, mais il n’en demeure pas moins indispensable de trouver un moyen de vous débarrasser du stress à mesure que la journée avance. Vous pourriez vous détendre en prenant un bain ou en dégustant un verre de vin rouge, en lisant un livre ou en essayant de méditer. Peu importe ce qui vous convient le mieux, l’essentiel est de calmer vos hormones du stress avant d’aller vous coucher pour vous endormir plus facilement et éviter de vous réveiller en pleine nuit.

2. Exposez-vous à la lumière du jour.

Un autre avantage de la promenade à travers le village ensoleillé est le soleil lui-même. Les habitants des zones bleues se lèvent avec le soleil et vont se coucher quand il fait nuit. En effet, l’exposition à la lumière du jour renforce le rythme circadien naturel du corps, un élément essentiel d’un sommeil réparateur. Même si vous ne pouvez peut-être pas vous payer le luxe de vous lever avec le soleil, essayez de vous exposer à la lumière du jour dans l’heure qui suit votre réveil. Si vous devez vous lever très tôt, envisagez l’achat d’un appareil de luminothérapie.

3. Serrez un proche dans vos bras.

Les habitants des zones bleues sont connus pour leur engagement dans la vie de famille et leur lien avec la communauté. Cela n’a pas uniquement pour conséquence de rendre la vie plus agréable; les effets bénéfiques sur l’organisme sont bien réels. Par exemple, l’ ocytocine est une hormone que nous sécrétons quand nous échangeons des marques d’affection et qui réduit aussi le stress et favorise le sommeil.

4. Pratiquez une activité physique modérée.

Les centenaires des zones bleues ne vont pas à la salle de sport pour faire du jogging sur un tapis roulant. En revanche, ils intègrent un grand nombre de mouvements naturels dans leur vie quotidienne. La marche est un excellent moyen de faire baisser le stress et de garder la forme. L’activité physique intense a néanmoins aussi sa place, à condition de ne pas la pratiquer peu de temps avant d’aller vous coucher. Les spécialistes du sommeil recommandent une demi-heure d’activité physique quatre ou cinq fois par semaine. Une activité plus soutenue est une source de stress dont il est parfois difficile de se remettre.

5. Créez un environnement propice.

Assurez-vous que la chambre est sombre, tranquille, confortable et qu’il n’y fait ni trop chaud ni trop froid. Éloignez les appareils électroniques de la chambre, notamment ceux pourvus de témoins lumineux. Envisagez de mettre quelque chose parfumé à la lavande près de votre lit; plusieurs études ont démontré que la lavande améliore le sommeil et réduit le nombre de réveils nocturnes.

7. Abandonnez l’idée de devoir être « connecté » en permanence.

La vie moderne exige beaucoup de nous, et notre culture a réagi en transformant le fait d’ être occupé en symbole de réussite. Se surinvestir à des tâches sans importance rajoute du stress qui nuit à notre sommeil et raccourcit nos vies. Cela ne veut toutefois pas dire qu’il vaut mieux être en vacances en permanence. Entre autres leçons à tirer des zones bleues, notons que les gens vivent plus longtemps quand ils ont un but précis, quand ils connaissent vraiment les raisons qui les poussent à sortir du lit. Prenez un peu de recul pour examiner votre propre vie: avez-vous un objectif, et les choses auxquelles vous consacrez du temps vous rapprochent-elles de cet objectif ? Si la réponse est non, débarrassez-vous de l’inutile. Prévoyez ensuite du repos dans votre emploi du temps; vous gagnerez en puissance pour les tâches importantes qui demeurent, et vous aurez la garantie de mieux dormir.