Appelez un membre de l'équipe au (800) 916.3991 et économisez 50 $ sur le SoClean 2 Acheter maintenant

5 idées fausses courantes sur le sommeil

Entre le travail, la famille, l’exercice et le repos, il n’est pas surprenant que la plupart des adultes n’obtiennent pas assez de sommeil. Ils se couchent tard, se réveillent tôt, et comptent sur la caféine pour leur donner un coup de pouce le matin ou l’après-midi.


Cet horaire est loin d’être idéal et, malheureusement, il est aussi assez courant. Un enfant malade, une échéance de travail urgente et parfois même un deuxième emploi ne laisse parfois aux gens pas d’autres choix que de donner la priorité à autre chose que leur sommeil. En outre, lorsqu’ils se mettent enfin au lit, le stress causé par la gestion de toutes ces activités peut les empêcher de s’endormir. Quelles sont donc les répercussions de ce mode de vie? Certaines personnes choisissent de justifier leurs habitudes de sommeil en suivant comme modèle les personnes ayant le mieux réussi dans le monde comme Richard Branson, Barack Obama, Marissa Mayer et Elon Musk, sachant qu’elles dorment moins que les 7 à 9 heures recommandées. Cela dit, beaucoup de gens qui réussissent, comme Jeff Bezos, Tim Cook et Bill Gates, dorment la quantité recommandée de sommeil et ne jurent que par cela.

Voici cinq idées fausses communes sur le sommeil qui vous permettront de trouver plus de temps pour vous réconcilier avec votre lit :


  1. Vous avez besoin de moins de sommeil à mesure que vous vieillissez

Le nombre d’heures de sommeil dont vous avez besoin dépend en partie de votre âge . Selon The Sleep Foundation, le nombre d’heures de sommeil dont vous avez besoin diminue avec l’âge, de 14 à 17 heures par nuit pour les nouveau-nés à 9 à 11 heures pour les enfants d’âge scolaire. Les jeunes adultes devraient dormir entre 7 et 9 heures, comme tous les autres adultes.


Mais vos besoins en sommeil ne sont pas uniquement basés sur l’âge et la santé. La génétique joue également un rôle, car certains cycles circadiens (l’horloge biologique chez les humains qui régule le cycle de sommeil et d’éveil) durent un peu plus de 24 heures tandis que d’autres, un peu moins de 24 heures. Cela signifie que certaines personnes ont besoin de moins de sommeil que d’autres.

Au fur et à mesure que les gens vieillissent, la qualité de leur sommeil diminue souvent . Les nourrissons passent la majeure partie du temps dans un sommeil profond, également appelé sommeil réparateur, tandis que les personnes âgées passent plus de temps dans un sommeil léger ou sommeil paradoxal.

  1. Les problèmes de santé ne sont pas liés au sommeil
    Les personnes qui coupent leurs heures de sommeil pour ajouter un entraînement tôt le matin ou tard le soir peuvent ironiquement nuire à leur santé si l’exercice se fait au détriment des 7 à 9 heures conseillées. Des études ont démontré qu’il existe un lien entre le manque de sommeil et une variété de problèmes de santé, y compris l’obésité et les problèmes cardiovasculaires. Une autre étude a révélé que le fait de dormir moins d’heures de sommeil peut vous rendre plus enclin à la maladie d’Alzheimer lorsque vous serez vieux. Le manque de sommeil suffisant, ou de sommeil de qualité, peut également vous rendre plus sensible à la maladie et allonger le temps qu’il faut pour récupérer.
  1. Insomnie signifie difficulté à s’endormir
    La plupart des gens lient l’insomnie uniquement à la difficulté à s’endormir. Mais l’insomnie est un trouble du sommeil qui comprend des troubles pour s’endormir et rester endormi. La majorité des gens se réveillent naturellement une ou deux fois pendant la nuit, mais peuvent se rendormir facilement. Cependant, si vous avez du mal à vous rendormir et que vous êtes souvent fatigué pendant la journée en raison d’un manque de sommeil de qualité, vous souffrez également d’insomnie. L’insomnie devient plus fréquente avec l’âge.
  1. Ronfler est la même chose que l’apnée du sommeil
    Ronfler peut être un symptôme de l’apnée obstructive , un trouble dans lequel la respiration s’arrête et recommence pendant le sommeil, mais ronfler ne signifie pas nécessairement que vous souffrez d’apnée du sommeil. Les autres symptômes de l’apnée du sommeil incluent la somnolence diurne et la fatigue générale. Alors que l’apnée du sommeil est diagnostiquée chez un plus grand nombre d’hommes, les femmes sont également affectées, en particulier après le début de la ménopause.
  2. Il est préférable de rester au lit quand vous n’arrivez pas à vous rendormir
    Beaucoup de gens ont appris à rester dans leur lit s’ils se réveillent au milieu de la nuit. Cette tactique n’est pas conseillée. Si vous n’arrivez pas à vous rendormir après environ 15 minutes, il est préférable de vous lever et de lire ou d’écouter de la musique douce jusqu’à ce que vous sentiez à nouveau le sommeil vous gagner.

Connaître les faits vous aidera à bien dormir la nuit, ce qui est l’une des choses les plus importantes que vous pouvez faire pour votre corps et votre santé.